Candidater

La campagne de recrutement pour l’entrée en M2 Droit de la montagne va bientôt débuter ! Attention :

  • le dépôt des dossiers est entièrement dématérialisé  et se fait uniquement sur le service « E-candidat » de chaque université (pas de transmission par la Poste)
  • la période de dépôt est courte (22 avril-15 mai à l’USMB par exemple)
  • il n’y a pas de campagne de recrutement début septembre
  • ne déposer qu’un seul dossier, SOIT à Grenoble, SOIT à Chambery (deux universités partenaires du même master).

Si votre dossier est retenu après la phase de sélection initiale, vous serez convoqué à une seconde phase de sélection qui prend la forme d’une audition à  Chambéry jeudi 13 juin 2019.

La rentrée du M2 est d’ores et déjà fixée au mardi 17 septembre 2019 à Grenoble (elle devrait avoir lieu à 9h30 au Musée Dauphinois, 30 Rue Maurice Gignoux).

 

 

16 réflexions au sujet de « Candidater »

  1. Bonjour, j’aimerai savoir si il est indispensable d’avoir fait du droit avant d’intégrer votre M2 droit de la montagne

    1. Bonjour Elodie,

      Ce n’est pas une obligation. Les étudiants du master viennent d’horizons divers (sciences sociales, reconversion professionnelle…). Cette année à titre d’exemple, un peu plus de la moitié des élèves sont issus d’une maîtrise de droit.
      En général, les non-juristes acceptés reçoivent des conseils bibliographiques pour se remettre à niveau durant l’été. Une première semaine de « rattrapage » leur est également consacrée avant le début des cours.

      Cordialement,

      Marie de Araujo
      Etudiante promo 2015/2016, M2M

  2. Bonjour,

    Je voudrai savoir si vous refusez beaucoup de candidats chaque année? Votre formation m’intéresse vraiment et j’hésite à postuler à d’autres masters 2 puisque vous êtes les seuls à proposer une formation axée sur le Droit de la montagne.

    Vous remerciant de votre réponse,

    Cordialement.

    Florence Faure

    1. Florence,

      Nous recevons, en règle générale, une cinquantaine de dossiers. Nous en retenons entre 15 et 20.
      Ce qui compte pour la sélection est la pertinence du projet professionnel. Celui-ci doit être en lien avec les problématique de développement/protection des territoires de montagne. Avancer des pistes de stage est, en outre, un atout.

      N’hésitez pas à me contacter par email si vous avez d’autres questions.

      Cordialement,
      François Barque, co-directeur du Master II Droit de la Montagne

  3. Bonjour,

    Je vais bientôt intégrer une troisième année de droit. Votre formation m’intéresse et j’aimerai savoir si une des trois voix qui me sont ouvertes pour l’année prochaine : droit public, droit privé et droit des entreprises est à privilégier quant à une potentielle candidature au sein de votre formation d’ici 2 ans ?

    Je vous remercie par avance pour votre réponse

    Cordialement.

    Bastien Conraud

    1. Bonjour Bastien,

      Le master droit de la montagne est un master de droit public. Sans doute vous y sentirez-vous plus à l’aise si vous avez de bonnes bases dans cette discipline.
      Pour autant, la sélection se fait sur des profils très diversifiés: votre cursus d’origine ne saurait vous être reproché pourvu qu’il soit en cohérence avec un projet personnel et professionnel futur.

      Cordialement,

      Marie de Araujo
      Etudiante en M2M.

  4. Bonjour,
    Je suis fortement intéressée par votre formation, étant fraîchement titulaire d’une maîtrise en droit de l’entreprise. J’aurais quelques questions…
    Est-ce-pénalisant de procéder aux inscriptions du 29 août au 9 septembre ? Est-ce-qu’il reste des places disponibles ?
    J’ai vu que vous parliez d’un « projet personnel », de quoi s’agit-il exactement ?

    Je vous remercie par avance, dans l’attente de votre réponse.
    Cordialement.
    Marion.D

    1. Bonjour Marion,

      Effectivement, les inscriptions en seconde session se feront dans la limite des places disponibles, selon les profils retenus en première session.
      Votre projet personnel est votre projet de vie; et comment votre projet professionnel s’y insère.

      Pour plus de précisions, vous pouvez contacter François Barque, co-directeur du master, par email.

      Cordialement,
      Marie de Araujo
      Etudiante en M2M

  5. Bonjour,
    J’ai 32 ans et dispose d’une License éco-droit-gestion option pilotage de flux logistiques avec une expérience de 3 ans dans le domaine de management de la supply chain. Par ailleurs je suis pisteur secouriste artificier (déclenchement d’avalanche) 6 saisons d’expérience). J’envisage une reprise d’étude, ce master me séduit par ces débouchés et j’ai des pistes de stages possibles évoluant depuis déjà quelque temps dans l’environnement d’exploitations de domaines skiables…
    Suis-je éligible pour intégrer ce master ?
    Merci d’avance
    Cordialement

    1. Bonjour,
      Oui en théorie, mais le jury du master apprécie si vous pouvez intégrer la formation par équivalence. Votre préoccupation sera de démontrer un projet professionnel et des aptitudes à vous mettre à niveau dans des matières juridiques techniques (urbanisme, contrats…).
      Cordialement,
      JFJ

  6. Bonjour,

    Je suis étrangere et étudiante en Droit International en France cette année.

    Le M2 Droit de la Montagne est plutôt un étude du droit national français?

    Merci !

  7. Bonjour,
    Actuellement en l2 de droit à Paris 1 j’aimerai savoir s’il est préférable de faire du droit public ou privé en l3, voir indifférencié sachant que je souhaite rejoindre par la suite le M2 que vous proposez.
    D’après ce que j’ai pu lire il semble mieux de s’orienter vers du droit public. Est-ce un réel handicap si je fais le choix du privé ?

    Merci beaucoup.

    1. Bonjour,
      Non, ce n’est pas un handicap même si le Master penche davantage du côté droit public. Il vous suffira de vous mettre à niveau dans certaines matières (urbanisme, contrats publics…).
      Cordialement,
      JFJ

  8. Bonjour,
    Intégrer ce Master est devenu une réelle ambition pour moi. Mon projet professionnel cependant reste assez large et j’ai peur de le réduire pour le moment. Je sais simplement que je souhaite mettre mes connaissances juridiques au profit de la sauvegarde de l’environnement au sein des montagnes, et aider les collectivités locales dans ces milieux.
    De ce fait, à quel niveau doit être structuré ce projet professionnel pour espérer vous séduire?

    Merci à vous.

    1. Bonjour,
      Le projet doit être un minium précis : type de structures visées, types de territoires, quelles actions à mener? Votre désir de travailler au service des territoires de montagne doit ressortir.
      Cordialement
      JFJ

Répondre à DEFFAYET Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *