Présentation du M2

Présentation. Le Master 2 professionnel-Recherche, Droit de la montagne est une formation « Bac + 5 » proposée par l’Université Grenoble-Alpes (UGA) et l’Université Savoie Mont Blanc (USMB). Créée depuis l’édiction de la loi montagne de 1985 par François Servoin, cette formation a été remaniée en 2006 puis en 2016 afin de répondre au mieux à la demande des professionnels et aux enjeux juridiques de la montagne.

Objectifs de la formation. Le M2 a pour objectif de donner aux étudiants une formation juridique de haut niveau sur toutes les questions juridiques applicables à  la montagne.

Les étudiants admis sont, certes, diplômés d’un M1 en droit public ou en droit privé, diplômés d’instituts d’études politiques, ou de niveau M1 dans des matières telles que l’aménagement, le tourisme, l’urbanisme la géographie, le sport etc. mais le M2 accueille également des professionnels de la montagne par l’intermédiaire d’une équivalence de diplôme (valorisation du parcours professionnel). Ainsi, des publics tels que des guides de haute montagne, des agents de l’administration ou des employés de société gestionnaires de station, pour ne citer qu’eux, peuvent intégrer cette formation (par décision souverain du jury d’admission) et réussir parfaitement, dès lors que leur projet professionnel est en phase avec l’objectif du Master et qu’ils disposent d’un minimum de pré-requis pour l’intégrer.

Débouchés. Le M2 forme, avant tout, des juristes amenés à  évoluer autour du domaine des collectivités territoriales. Les diplômés deviennent pour l’essentiel cadres des collectivités territoriales, avocats, consultants en développement local, juristes d’entreprises liées au développement économique et touristique etc.

Environnement scientifique et technique. Les enseignements sont, pour l’essentiel, dispensés par des universitaires spécialisés en droit public ou en droit privé ou par des professionnels, spécialistes du droit de la montagne (magistrats, agents de collectivités territoriales, juristes au sein de cabinets d’avocats…). La formation évolue en étroite collaboration avec d’autres organismes spécialisés installés en région Rhône-Alpes (ANEM, Institut de géographie alpine, IRSTEA, ANENA, ENSA, SEATM cabinets de conseils etc.).

Le master Droit de la montagne, audité en 2010 par l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES), a obtenu la note maximale (A +)